• vege-1
  • vege-2
  • vege-3
  • vege-4

Partager sur :

Meaux poursuit son engagement sur la qualité de vie, les énergies renouvelables et la végétalisation

La municipalité est engagée pour la préservation de la cadre de vie en développant les espaces verts et en favorisant l’installation des énergies renouvelables. La création du parc du Pâtis en est l’un des exemples.

La question de l’environnement est centrale dans la vie des meldois. Il est de notre devoir d’anticiper à la fois les changements énergétiques, climatiques et environnementaux. nous avons décidé de végétaliser notre ville, multiplier les espaces verts, favoriser l’implantation du parc photovoltaïque avec l’entreprise ENGIE Langa Solar, et le projet de circulation douce avec le grand plan vélo.

Nous le savons, la qualité de vie est un facteur important pour les familles notamment, un facteur décisif dans leur choix de rester vivre à Meaux.

Notre centre historique, les bords de Marne, le merveilleux Parc du Pâtis ne laissent personne indifférent !

Un coup d’accélérateur majeur a été engagé par la ville sur les sujets qui visent à améliorer la qualité de la vie pour tous : énergies, circulation, commerce de proximité, animations, en plaçant l’écologie et l’environnement au cœur de toutes nos décisions

TOUT POUR UNE VILLE VERTE, NATURELLE ET PROPRE

La ville de Meaux s’affirme comme modèle en termes de production d’énergies renouvelables :

  • Dès les années 1980, la ville s’est engagée dans le développement de la géothermie, ce qui fait d’elle aujourd’hui, la ville de France au plus grand réseau de chauffage urbain.
  • Les travaux du parc solaire photovoltaïque sont bien avancés. Il sera le projet le plus important implanté dans la région avec ses 17 GWh de production par an. Cette source d’énergie récoltée sera redistribuée sur le réseau national.
  • Le projet de barrage sur la Marne pourrait aussi intégrer un nouvel objectif de production électrique.

Ces projets de développement durable feront de Meaux un territoire de plus en plus vert.

Le cadre de vie est important pour tous, et nous le préservons. Nos espaces verts en sont d’ailleurs récompensés avec le label 4 fleurs obtenu et conservé depuis 1997, le passage du jury aura lieu début septembre. Les équipes n’utilisent pas de pesticides ni de produits phytosanitaires depuis 2017 sur l’espace public, l’entretien se fait en fonction des espèces et de leur diversité afin de respecter la biodiversité. La gestion du parc arboré est maîtrisée avec des études phytosanitaires régulières sur notre parc arboré. Cela nous permet de savoir quand un arbre menace de tomber. Depuis janvier  2019 un arbre coupé = 2 arbres replantés.

Nous avons près de 23500 arbres soit 1 arbre pour 2.3 habitants et un ratio moyen de 41.5m² d’espaces verts par habitant contre 15m² pour un habitant ile de France.

Nous collaborons avec de nombreuses associations afin de développer des jardins bios et des jardins partagés de cultures potagères. En Juin dernier le bailleur Pays de Meaux Habitat a inauguré les Jardins Gérard Sajot et  plantera à l’automne prochain près de 90 arbres supplémentaires dans ses résidences.

  • Nous multiplions les jardins dans tous les quartiers, avec le développement des jardins bios et potagers comme les 4 ha dans le quartier Saint-Faron en partenariat avec l’association Arile/Horizon, avec près de 50 paniers bios qui sont  proposés. La ville poursuit son expansion avec l’acquisition  de nouvelles parcelles foncières en vue pour agrandir le jardin. 

Les projets d’espaces verts ont été créés avec :

  • Le réaménagement complet du Square Georges Brassens.
  • La création d’un parterre fleuris et plantés d’arbres sur le parking des cordeliers.
  • Le réaménagement ludique et paysager de la Place de l’Europe dans le cadre de l’aménagement de l’éco quartier. Concernant la place de l’Europe, l’aménagement de la Place de L’Europe sera prévue sur une partie avec un jardin et une aire de jeux
  • La création du square de la rue de Châage- Camille Guerin avec de nouvelles plantations, installations de bancs et à terme d’une aire de jeux
  • La requalification du square du 19 mars 1962
  • Développement de la balade des quais (J. Prévert)avec des arbres et murs végétaux afin de faire la liaison entre le centre-ville et le parc du Pâtis
  • Requalification de la place Paul Emile Victor qui a bénéficier de nouvelles plantations, et accueillera à l’automne des nouveaux arbres et du Carrefour Vilar avec de nouveaux arbres plantés
  • Requalification du quai Sadi Carnot avec l’installation de nouvelles haies végétales, élagage des arbres, installation de nouvelles rampes prochainement garnies de rosiers buisson viendront embellir les descentes vers les pontons rénovés.
  • Création de nouveaux ilots de verdures à la place du bitume au niveau du pont Biet, carrefour J. Vilar
    Requalification du square av. Allende devant la Poste
  • 30 nouveaux arbres ont été plantés sur le quartier C
  • Le mail des allobroges a été fleuri en lien avec les habitants
  • Dans le Val Fleuri, requalification du rond-point Georges Claude, de l’entrée de la rue de la cave aux hérons avec des plantations d’arbres
    Nouveaux arbres plantés sur  la rue Pierre Brasseur
  • L’installation d’un troupeau de moutons d’Ouessant pour de l’éco pâturage à l’usine des eaux

Le « plan végétalisation Meaux 2020 », est la poursuite logique de cette philosophie déjà bien engagée selon plusieurs actions déterminées: végétalisation, plantation d’arbres, biodiversité, éco pâturage.

Végétalisation et lieux de respiration

  • Une quinzaine de points végétalisés seront créés afin de casser le bitume au profit du végétal dans différents lieux de la ville
  • Sur le quai Victor Hugo jusqu’à la poste, de nouveaux bacs plantés viendront faire la liaison jusqu’au quai Jacques Prévert
  • Les pieds d’arbres du Cours Raoult , rue Commandant Berge et de la Rue Lugol seront végétalisés
  • Le jardin Bossuet sera requalifié en lien étroit avec les Architectes des Bâtiments de France : renouvellement des allées, nettoyage de la fontaine , nouvelles plantations. L’objectif est de mettre en avant ce joyau afin qu’il conserve la tradition des jardins à la Française réalisé par Le Nôtre avec l’intégration de nouveaux pieds de Rosiers Bossuet et soit aussi un lieu où la nature puisse s’exprimer avec des innovations comme les plantes fluorescentes, plantes visibles le soir, des éclairages dédiés… le jardin pourra ainsi vivre de jour comme de nuit.  Ce projet va de pair avec le plan patrimoine voulu en juin dernier pour la rénovation des remparts. Une étude phytosanitaire sur l’état des tilleuls est en cours.
  • De nouveaux pots seront installés dans la rue du tan, rue de la cordonnerie, place darnetal identiques à ceux installés rue du Grand Cerf.
  • Un mur végétalisé sera installé cet été dans la rue du Grand Cerf et visible courant septembre. Ce mur avec de la mousse végétale sera agrémenté au fur et à mesure des saisons par des éléments nouveaux intégrés dans des niches suspendues.
  • Végétalisation les 2 entrées de la Verrière
  • Requalification des Berges de l’Ourcq (Dunant), avec des  espaces de jardins partages et la rénovation des  aires de jeux
  • Les entrées de ville seront retravaillées sur les ronds-points (A4, RN3, Mgg)
    ·        
    L’aménagement d’un jardin près de l’ancien foyer Foucault,
    ·        
    La réalisation de la promenade Saint-Lazare,
    ·        
    L’aménagement du Parc fluvial le long du Canal en face de Tauziet.

Plantation d’arbres

  • A l’automne près d’une vingtaine d’arbres viendront habiller de vert l’avenue Allende de la Poste au Lycée Jean Vilar
  • Un bois sera planté chemin de Beauval, nouveau lieu de repos.
  • De nombreux endroitsverront de nouvelles plantations d’arbres (liste non exhaustive…)

Biodiversité

  • Opération de protection de la biodiversité en partenariat avec la SAFER pour réhabiliter un terrain localisé au Fond de Carrière ce programme sera complété par la restauration écologique de la faune et de la flore se poursuivra avec l’intégration d’espèces ciblées et de semis de prairie.

Eco pâturage

  • Le parc photovoltaïque accueillera à terme un troupeau de mouton pour l’entretien de la parcelle, comme c’est déjà le cas à la Direction de l’Eau.
  • Développement de l’ éco pâturage au sein du Parc du Pâtis

Ce plan a été chiffré pour environ 250000 euros et au total près de 200 nouveaux arbres dès cette année et jusqu’à la fin 2020.

Grâce à tous ces aménagements, nous développons une ville verte, naturelle, propre, toujours à taille humaine, tout en étant particulièrement dynamique. C’est en cela que Meaux est une ville agréable à vivre : la ville verte du futur!

Le plan végétalisation 2020 de Meaux :

Info +

Chiffres clés

Avec nos 23 500 arbres sur Meaux, le ratio est d’1 arbre pour 2,3 habitants

41.5m² d’espaces verts par habitant contre 15m² pour un habitant ile de France.

Depuis janvier  2019 , 1 arbre coupé = 2 arbres replantés.

200 nouveaux arbres dès cette année et jusqu’à la fin 2020.