• bandeau centenaire

Partager sur :

Centenaire

 

L’année 2014 ouvre les commémorations liées au Centenaire de la Grande Guerre. C’est un conflit
qui trouve une résonance particulière à Meaux, dans le Pays de Meaux et dans le Nord Seine-et-
Marne. Au début de septembre 1914, en effet, un mois à peine après le déclenchement des premières hostilités, notre territoire est directement touché par la fureur de la guerre. Les 3 et 4 septembre, les armées allemandes, se dirigeant à toute allure vers Paris, se trouvent en plein Pays de Meaux.

Elles occupent un à un les villages situés sur la rive droite de la Marne et s’apprêtent à prendre pied sur la rive gauche. À l’approche de l’ennemi, les populations civiles cherchent leur salut dans l’exode et l’éloignement du front. À Meaux, Monseigneur Marbeau, l’évêque, gère seul la situation.

Entre le 5 et le 8 septembre, le sursaut des armées française et britannique leur assure pourtant une victoire décisive. Les taxis arrivent de Paris, le long de l’actuelle Nationale 2. Les régiments de l’armée française, composés de soldats de métropole et des colonies, repoussent l’ennemi. Cette « Victoire de la Marne » sauve la capitale. Les Allemands se replient au-delà de la Somme. Le front s’y stabilise pour une longue guerre de tranchées.
C’est cet épisode, déterminant pour la suite du conflit, qu’a célébré le Pays de Meaux en 2014. Le Pays de Meaux a organisé  de nombreux événements, vous le découvrirez dans la video. Ces célébrations ont  nous permis de ne pas oublier que le 11 novembre 1918, alors que la France entre en liesse, 1,4 million d’hommes et de femmes ne participent pas à la fête.
Cette guerre a profondément marqué notre pays, notre continent et plus largement le monde entier.

C’est à cette échelle que le Pays de Meaux s’est  mobilisé  pour donner à ce Centenaire l’ampleur que tous ces combattants méritent.

Info +

Du 5 au 7 septembre 1914, les combats font rage au nord de la ville de Meaux, tandis qu’au sud-est, l’armée anglaise reprend progressivement sa marche vers le nord, profitant d’une brèche dans le dispositif allemand.
C’est lors de la journée du 6 septembre 1914, qu’a lieu l’un des épisodes le plus marquant de cette bataille. Des renforts sont acheminés depuis Paris jusqu’à Nanteuil le Haudouin, à l’aide des taxis parisiens réquisitionnés. Bien que ces renforts aient peu influencé le cours des événements, ils ont fortement marqué les esprits et sont devenus le principal symbole de la victoire de la Marne.
Faisant face à la pugnacité, la combativité et la résistance des soldats français et coloniaux à l’ouest, ainsi qu’à l’avancée des troupes britanniques au sud, les troupes allemandes doivent se retirer afin d’éviter l’encerclement, et, dans la nuit du 9 au 10 septembre, elles abandonnent précipitamment leurs positions et se replient vers l’Aisne afin d’éviter d’être prises en tenaille.
Cette Bataille de la Marne met ainsi fin à la progression des armées allemandes en France à la fin de l’été 1914. Cependant la guerre ne s’achève pas avec cet épisode marquant, elle durera 4 ans, dans la boue des tranchées.
Le Pays de Meaux, terre d’histoire et de mémoire, est ainsi en 2014 au coeur des commémorations du Centenaire du déclenchement de la Grande Guerre.

Contact

Office de tourisme du Pays de Meaux

1 place Doumer
77100 Meaux
Tél : 01.64.33.02.26
Fax : 01.64.33.24.86
Emaileuv (tour3zeq/ismcsne@g3meaux.f1qrbpx7m)