Partager sur :

Une ville propre, c’est l’affaire de tous !

La propreté est la première image qu’une ville offre à ses habitants et à ses visiteurs. Fidèle à ses objectifs en matière de développement durable, la Ville de Meaux met un point d’honneur à agir concrètement dans ce domaine et vient de lancer une campagne de sensibilisation auprès de tous les Meldois. Le message ? Si à Meaux le cadre de vie est naturellement exceptionnel, chacun doit bien prendre conscience qu’il est nécessaire de le préserver et l’embellir.

Faire de Meaux une ville toujours plus agréable à vivre : telle est la mission à laquelle s’attachent quotidiennement le maire de Meaux et toute l’équipe municipale afin d’offrir aux Meldois et aux visiteurs une qualité de vie à la fois propre et soignée, dans un environnement accueillant.

Hors, il n’est pas rare à Meaux de voir des mégots de cigarette joncher le sol, des déchets agrémenter les pelouses d’un parc, des déjections canines fleurir sur les trottoirs ou encore des tessons de bouteilles garnir dangereusement une aire de jeux pour enfants…

Toutes ces incivilités, dues au comportement de quelques-uns, n’ont pas à être supportées par la majorité des Meldois. Elles gâchent la vie quotidienne et ternissent l’image de la ville. Il suffirait pourtant que chacun respecte les règles de vie commune pour que les Meldois continuent de vivre dans un cadre agréable.

La ville de Meaux met en œuvre des moyens importants, humains et matériels, pour que cessent ces manquements aux règles élémentaires de savoir-vivre. Mais elle a besoin du concours de chacun pour que Meaux demeure une ville où il fait bon vivre pour tous.

Les gestes de chacun participent à la propreté générale

La cinquantaine d’agents du service de la Propreté Urbaine a pour tâche principale le nettoyage, mécanique ou manuel, des rues dans tous les quartiers de Meaux. Les déchets qui sont ramassés par les agents font l’objet d’un tri sélectif et les feuilles mortes sont compostées pour être ensuite réutilisées comme engrais pour le fleurissement de la ville. Les missions quotidiennes des agents de la « P.U. » consistent également à effacer les graffitis et l’affichage sauvage sur le domaine public.

Pour le Maire de Meaux : « il est du pouvoir de chacun, habitant, commerçant, acteur de la vie locale, dans le respect de l’autre, du travail des agents municipaux et de l’espace public, d’agir au quotidien pour que Meaux, ville agréable, accueillante, attractive et appréciée des visiteurs, demeure une ville propre ! »

Aussi, a-t-il souhaité engager la Ville dans une campagne de sensibilisation auprès des Meldois sur les gestes éco-citoyens.

Ainsi, en complément des actions menées par la Municipalité, chacun peut, par des gestes quotidiens, maintenir un cadre de vie agréable à Meaux.

C’est notamment le cas pour les déjections canines ! Ces pollutions urbaines posent de véritables problèmes de dégradation de notre cadre de vie, d’hygiène et de sécurité. Les propriétaires de chiens doivent assumer la propreté de leurs animaux au cours de leurs promenades. C’est avant tout une question de respect et de vivre ensemble.

STOP AUX CROTTES

Pour lutter contre les incivilités qui polluent visuellement notre quotidien et bien sûr l’environnement, la ville de Meaux a voté pour la mise en place d’un arrêté municipal concernant les déjections canines.

Dorénavant, pris en flagrant délit par la Police Municipale, le Meldois peu soigneux devra payer une amende de 68€ et ramasser les crottes de son chien !

Info +

Un service équipé

  • 43 agents sur le terrain 7 j./7
  • 30 distributeurs de sacs pour déjections canines installés dans toute la Ville
  • 3 balayeuses de voirie équipées de balai de déneigement à l’avant ou de lame
  • 1 laveuse
  • 1 laveur haute pression pour le nettoyage des tags
  • 2 camions bennes de 16 m3 pour la plateforme de tri
  • 20 véhicules PL/VL, dont 6 électriques et 9 véhicules thermiques

Une activité croissante

  • 535,82 tonnes de déchets collectées par les balayeuses en 2012
  • 102 tonnes de déchets de cantonnage (nettoyage des rues, des marchés, déchets dans les espaces verts, etc.)
  • 62 tonnes de carton ramassées
  • 901 m² de graffitis nettoyés

Vous saviez ?

 

La durée de vie des déchets dans la nature

 mouchoir en papier 3 mois
 journal 3 à 12 mois
 allumette 6 mois
 peau de banane 8 à 10 mois
 mégots avec filtre 1 à 2 ans
 chewing-gum 5 ans
 papier de bonbon 5 ans
 canette en acier 100 ans
 briquet en plastique 100 ans
 canette en aluminium 200 ans
 sac en plastique 450 ans
 bouteille en plastique 500 ans
 polystyrène expansé 1 000 ans
 carte téléphonique 1 000 ans
 verre 5 000 ans

A savoir

Le premier alinéa de l’article R632-1 du code pénal stipule : « Est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 2e classe le fait de déposer, d’abandonner, de jeter ou de déverser, en lieu public ou privé, à l’exception des emplacements désignés à cet effet par l’autorité administrative compétente, des ordures, déchets, déjections, matériaux, liquides insalubres ou tout autre objet de quelque nature qu’il soit, y compris en urinant sur la voie publique, si ces faits ne sont pas accomplis par la personne ayant la jouissance du lieu ou avec son autorisation."